Mieux dormir en 2020

dormir-chambre-réveil-lit

Et si c’était la seule résolution qu’il fallait prendre cette année ?
Tout comme manger et boire, le sommeil est un besoin primaire. Sans sommeil, nous ne survivrions pas plus longtemps que si nous arrêtions de boire.

Une bonne nuit de sommeil aide à renforcer le système immunitaire (essentiel à cette période de l’année), régule les hormones qui contrôlent l’appétit et nous met de bonne humeur. Cela aide également à “nettoyer” le cerveau, pendant le sommeil l’espace entre les cellules de notre cerveau augmente de 60% pour faciliter l’élimination des toxines. Voilà pourquoi “la nuit porte conseil” !

Dormir 5 heures ou moins par nuit peut vous faire paraître quatre ou cinq ans plus âgé.

Selon la Harvard School of Public Health

Risques pour la santé

Le manque de sommeil réduit le temps de réaction, la motivation et l’empathie, il agit également sur la concentration et notre aptitude à apprendre et retenir de nouvelles choses. Des recherches menées par la Pennsylvania State University a démontré que dormir moins de 6 heures par nuit provoquait une hausse de l’hormone qui signale la faim (la ghréline) et une baisse de l’hormone qui signale la satiété (la leptine).

A long terme, un manque de sommeil peut augmenter le risque de cancer, diabète, Alzheimer, obésité, dépression et maladie cardiovasculaire.

Qualité contre quantité

De combien d’heures avons nous besoin? Malheureusement il n’existe pas de réponse miracle, chaque individu est différent. En moyenne il est conseillé 7,5 heures, cela correspond à cinq cycles de 90 minutes, qui sont eux-même divisés en cinq phases. Quatre phases de sommeil plus ou moins profond et une dernière phase de REM (mouvement oculaires rapides) durant laquelle les rêves apparaissent.

Le Dr Nerina Ramlakhan, experte du sommeil chez Silentnight, précise que cinq ou six heures de sommeil profond et ininterrompu est mieux que Sept heures fragmentées.

3% de la population possède une mutation génétique qui leur permet de fonctionner avec peu d’heures de sommeil

Passez du côté obscur

Saviez-vous que nous dormions en moyenne deux heures de moins qu’en 1960 ? Les styles de vie de plus en plus actifs et l’impact de la technologie en sont les causes principales.

Si vous avez du mal à vous endormir, essayer d’éviter les écrans au moins 30 min avant le coucher. La lumière bleue peut interférer avec notre production de mélatonine qui régule notre cycle sommeil / éveil. Mettre en place une routine peut être bénéfique, aussi simple que de se brosser les cheveux. En répétant cette action notre corps va l’identifier comme un signal pour se conditionner au sommeil imminent.

Que fait votre peau la nuit ?

infographique-sommeil

A bientôt sur Facebook et Instagram

Pour plus d’informations et de promos, inscrivez-vous à notre newsletter ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *