La lumière bleue vous veut du mal

Nous avons tous déjà entendu parler de la lumière bleue, de son petit nom lumière HEV, et de ses effets néfastes sur notre vision (yeux fatigués, secs, irrités, défaut de convergence et maux de tête). Mais de récentes études ont démontré que celle-ci affectait également notre peau. Je vois déjà les mains levées : Comment ? Pourquoi ? Quels effets ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

La lumière HEV, qu’est-ce que c’est ?

Egalement appelée lumière bleue, la lumière à haute énergie visible (HEV) est produite essentiellement par le soleil mais on la retrouve dans tous nos écrans : Ordinateurs, téléviseurs, tablettes, smartphones et les sources lumineuses à LED.

La lumière naturelle émise par le soleil, ou lumière visible, est composée de différents rayonnements de couleurs (visibles par l’œil humain) possédant des longueurs d’ondes différentes. Plus les longueurs d’ondes sont longues, moins elles ont d’énergie et inversement.


« Selon des études japonaises, la lumière HEV pénètre plus profondément les couches de la peau » 


Les ultraviolets agressent notre peau: coups de soleil et parfois pire. La longueur d’ondes de la lumière bleue est plus courte, ce qui la rend indolore et donc dangereuse.

De plus, des études japonaises ont révélées que la lumière HEV pénétrait plus profondément les couches de la peau que les UV, allant jusqu’au derme : où se trouvent le collagène, l’acide hyaluronique et l’élastine qui constituent la barrière naturelle de la peau contre les agressions extérieures. Ils sont également la garantie de notre capital jeunesse.

[source : Aestetica Derm]

Quels effets ?

  • Le stress oxydatif :

C’est une agression des cellules par les radicaux libres qui sont produits constamment par notre organisme, ils sont hautement réactifs et très toxiques. Les antioxydants les neutralisent et régulent leur nombre. Le stress oxydatif apparaît lorsqu’il y a un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants.

La surproduction de radicaux libres est causée par un régime alimentaire trop riche en graisses, le tabagisme ou l’alcool. La surproduction est également causée par l’accumulation des polluants extérieurs, à savoir : la pollution, les rayons UV et la lumière bleue.

Une étude américaine publiée sur le site du Centre National de l’Information Biotechnologique, a révélé que le stress oxydatif participait au vieillissement prématuré. La lumière bleue peut également être à l’origine d’autres problèmes de peau comme la déshydratation, la sensibilité et l’inflammation.

  • Le « Beauty Sleep » :

Et oui ! La lumière bleue est même là où on ne l’attend pas. Une étude clinique de 2018 a démontré  que s’exposer à la lumière bleue avant d’aller dormir avait un impact sur le niveau mélatonine : l’hormone du sommeil, c’est pourquoi vous avez peut-être du mal à vous endormir.

En effet, la lumière bleue fait croire à nos cellules que c’est encore la journée et c’est notre rythme circadien, alias l’horloge interne, qui en fait les frais. Ainsi, si notre horloge interne est affectée, le procédé renouvellement des cellules qui s’effectue la nuit l’est aussi et nous connaissons toutes les résultats : cernes et même rides.

Limiter l’exposition aux HEV

 

Alors que les écrans sont de plus en plus importants dans notre vie quotidienne, ce sont même les outils de travail de beaucoup d’entre nous, nous sommes exposés presque 24/7 à la lumière HEV que ce soit au bureau, dans les transports en communs ou à la maison. Il existe cependant quelques petites astuces pour limiter les effets de la lumière bleue :

  Baisser la luminosité de vos écrans, ou activer le mode nuit si la fonction est disponible. Beaucoup de smartphones et tablettes possèdent désormais une fonction qui permet de limiter la lumière bleue.

  Porter des lunettes avec un filtre anti-lumière bleue.

  Eviter le petit tour sur Instagram ou Facebook avant de dormir.

  Faire des pauses régulièrement si vous travaillez devant un écran.

Il ne faut pas oublier de protéger la barrière naturelle de la peau en préservant son hydratation, boostant sa production de collagène et d’antioxydants (qui aident à combattre les radicaux libres), que ce soit avec des soins ou des compléments alimentaires.

Découvrez notre crème hydratante haute protection SPF 50+ et notre complément alimentaire 100% végan, Skin Radiance, formulé pour lutter contre le stress oxydatif.

 

Suivez-nous sur Facebook et Instagram pour suivre toutes les nouveautés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *